Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/04/2012

Zinzoline opulence

La moiteur tiède du jour exhale le parfums des lilas, qui d'ordinaire à peine épanouis sont tout rouillés par une pluis soudaine. Cette année, leur floraison s'est faite lente et patiente, sous les giboulées incessantes de ces derniers jours, et leur magnificence semble endurcie par les caprices du temps, grêle et pluie mêlées. Et sans cesse je fredonne un air doux qui me trotte fort à propos... ça s'appelle "le Lila".

 

PICT4525.JPG

 

Les feuillages se développent, les bois moutonnent tranquillement en nuances de verts doux et de floraisons blanches. Depuis deux jours dansent les flocons pelucheux du pollen libéré par un arbre à chatons dont j'ignore le nom, on dirait qu'il neige des graines de dents-de-lion.

PICT4528.JPG

 Certaines choses font tant de bien...

 

 

01/10/2010

Dans la fosse

tout contre la barrière, avec le ciel pour chapeau

à sauter, à vibrer, à vivre dans le son avec intensité.

Admirative et joyeuse, fascinée par la virtuosité.

Une très énergique, très musicale, très joyeuse soirée de juillet.

Bon, c'est sûr, avec Al Di Meola, ça aurait été bien aussi, mais on ne peut pas tout avoir!

(vidéo trouvée sur le  site de Rodrigo y Gabriela)

03/07/2010

Dernier Parking avant silence radio

Lorsque j'avais la télé, je préférais "Silence ça pousse".

Lorsque j'écoutais la radio, je préférais Guillon, Les petits bateaux et surtout, surtout, Parking de nuit.

Des fois, ça me manquera, le ton riche et unique de Sophie Loubière, la voix feutrée et calme du gardien du parking.

Mais je me souviendrai et j'aurai le sourire.

25/04/2010

Elle me trotte...

... la complainte de Mandrin.

Pourquoi, je me le demande!

A écouter ici.

Cette ritournelle me conduit sur les chemins de ma mémoire,

Et bien d'autres vieilles chansons me reviennent.

Le prince d'Orange, le Bouvier, le Roi Eugène, que ma mère entonnait en voiture quand nous étions petites.

C'est ainsi que je viens de découvrir qu'elles peuvent toutes être écoutées , et bien des paroles sont ici.

Et pour tout dire, c'est délicieusement désuet.

 

Nous étions vingt ou trente
Brigands dans une bande,
Tous habillés de blanc
A la mode des, vous m'entendez,
Tous habillés de blanc
A la mode des marchands.

La première volerie
Que je fis dans ma vie,
C'est d'avoir goupillé
La bourse d'un, vous m'entendez,
C'est d'avoir goupillé
La bourse d'un curé.

J'entrai dedans sa chambre,
Mon Dieu, qu'elle était grande,
J'y trouvai mille écus,
Je mis la main, vous m'entendez,
J'y trouvai mille écus,
Je mis la main dessus.

J'entrai dedans une autre
Mon Dieu, qu'elle était haute,
De robes et de manteaux
J'en chargeai trois, vous m'entendez,
De robes et de manteaux
J'en chargeai trois chariots.

Je les portai pour vendre
A la foire de Hollande
J'les vendis bon marché
Ils m'avaient rien, vous m'entendez,
J'les vendis bon marché
Ils m'avaient rien coûté.

Ces messieurs de Grenoble
Avec leurs longues robes
Et leurs bonnets carrés
M'eurent bientôt, vous m'entendez,
Et leurs bonnets carrés
M'eurent bientôt jugé.

Ils m'ont jugé à pendre,
Que c'est dur à entendre
A pendre et étrangler
Sur la place du, vous m'entendez,
à pendre et étrangler
Sur la place du marché.

Monté sur la potence
Je regardai la France
Je vis mes compagnons
A l'ombre d'un, vous m'entendez,
Je vis mes compagnons
A l'ombre d'un buisson.

Compagnons de misère
Allez dire à ma mère
Qu'elle ne m'reverra plus
J' suis un enfant, vous m'entendez,
Qu'elle ne m'reverra plus
J'suis un enfant perdu.

08/06/2009

Un petit tourbillon

09/04/2009

Rideau!

Une de mes préférées de cette saison 4 qui prend fin:


Capitain Madoff (La Chanson du Dimanche S04E01)

 

Et une petite pour la route...


OGMan (La Chanson du Dimanche / saison 1-15)

03/02/2008

tag gada gada tsoin tsoin!

J'ai été taguée par Yellowmicmac qui veut savoir quelles musiques ont rythmé, accompagné ma vie...

 

Que je réfléchisse...

 

Ma mère me raconte que vers quatre ans, je chantais à tue-tête une chanson de Jacques Higelin qui causait de liberté... Elle ne se souvient pas du titre, et moi non plus, vous pensez bien! J'ai cherché mais chou blanc pour le moment... 

 

6b93d26a9ce51bada29c2fa75940c84d.jpg
 
 
 
 
Sinon, j'ai été bercée par Brassens, Trenet et Renaud. Je me souviens très nettement que le titre "Me jette pas" ("ou jette toi avec moi") me plongeait dans des abîmes de réflexions sur la faisabilité de la chose, en particulier si la dulcinée voulait jeter son chanteur d'amoureux par la fenêtre d'une voiture lancée sur l'autoroute. De la même façon, je m'interrogeais sur le goût des "Sardines à l'huile de moteur" encensées (hum) par Leforestier. 
 
 
 
Pendant mes premières années, mes parents roulaient dans une vieille grosse Mercedes, que nous appelions la baleine bleue, souvenir intimement lié pour moi à la chanson H2O de Steve waring. J'écoute d'ailleurs encore, parfois, la Chanson des grenouilles, Le matou et deux ou trois autres...
23dc6d34d9a4c749d0ec7db10e01867e.jpg
 
 
 
 
Quand j'allais à l'école primaire, le matin, pour nous réveiller en douceur, ma mère nous passait le Boléro de Ravel, sur un vieux poste rouge qu'elle plaçait le soir sur un tabouret entre la chambre de ma soeur et la mienne. C'est probablement ce qui m'a rendue sensible à la musique (très "cyclique") de René Aubry, que j'ai rencontré bien plus tard, grâce à une amie de ma mère qui m'avait offert l'album.
520f4c2106115b8503ca94de34e29c47.jpg
 
 
 Entre temps, je suis tombée amoureuse de Voulzy, l'année où les ondes diffusaient en boucle la chanson "Carib Islander", j'avais 10 ans, et je ne retenais des paroles que le "oh frimousse" du refrain.
Avec ma soeur on a même baptisé notre petite chatte, née l'année suivante, Frimousse, en hommage à cette chanson. On voulait l'appeler Chaussette mais notre Grand-mère-dragonne a dit que ça n'était pas un nom de chat. J'ai beau trouver ses chansons guimauvesques et les boîtes à rythmes insupportables, je suis à fond. Et même si je suis capable de recul et de mesure, je le trouve Bôôô!! Sauf pour l'album de reprises que je trouve nul à pleurer. Du coup je suis sevrée. Pour le moment!
f824fa867beb7e25e635fa85a4bd3c80.jpg
 
 
 
 
Sinon, à 14 ans, j'ai découvert les Red hot par hasard: en pleine période pingouin (plus c'es grand, plus c'est long, plus c'est foncé, plus c'est informe, mieux c'est) j'avais acheté un grand sweet noir siglé RHCP avec un aigle genre maya dans le dos, et là, le mec le plus en vogue du collège, le nouveau, tout droit arrivé de Djibouti, qui était dans ma classe, me dit "waow, tu connais les RED HOT! t'as beaucoup d'albums? Moi... "heu, oui, heu, non..." La honte si j'avais dû avouer que je ne connaissais même pas! Il m'a, incompréhensiblement, prêté une cassette, que j'ai écoutée en boucle et appris pas coeur les deux seules balades de la compil', Under the bridge et Me and my friends. Maintenant, j'aime bien les réentendre à la radio, ça me rappelle le bon vieux temps!  
770c66e6b23da5337ebd22811a5cf8e2.jpg
 
 
 
Au même moment, très amoureuse d'un autre éphèbe, je redécouvrais Renaud, pour tenter de comprendre le garçon en question, grand fan devant l'éternel... jusqu'à ce que le peu de voix et de causticité qui lui restait s'évapore dans les limbes...  Et Comme l'histoire (d'amûûûr) a finalement duré (jusqu'à aujourd'houiii!), j'ai aussi passé des heures avec Brassens, au point que mon blog en porte la marque, discrète mais en plein milieu! Il faut dire que mes parents avaient préparé le terrain in utero!  
 
 
 
En première, j'ai découvert La Tordue grâce à mon amie Adeline, et j'ai toujours dans la tête la voix de la petite fille qui dit "tire pas. C'est pas des corbeaux, c'est mes souliers. Parfois, je dors dans les arbres..."
f127baa3ed8107165bb4d2b7004635cf.jpg
 
 
 
 
 
Mon amoureux m'a aussi fait connaître Mike Oldfield, il m'avait envoyé une cassette alors que j'étais en vacances avec ma mère en Bretagne, je l'écoutais en boucle face à l'océan, vous voyez le tableau!
fbbe64620c23bb8962b52193e26a9bd7.jpg
 
 
 
 
Ensuite... J'ai eu le coup de foudre pour GianmariaTesta, entendu en passant devant Harmonia Mundi, à Grenoble, puis pour Allison Krauss, en diffusion dans une f**c...


2bc13aa3cb6fd146ec97e077fa96155d.jpg67e9a2346d738c21f055c21a002d8828.jpg
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 
 
Bon, il faut que je finisse... avec ce qui me fait, alternativement, lever quand les petits matins sont durs:
deux musiques de films, eh oui!
4bfe7015413d5edcf157c99ef47f2426.gif742c3821722591324e97c556692d7a88.gif
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Et comme il faut taguer, je tague Claire Jane, Titoubrun, Yellowmicmac, Suzanne peint et qui voudra. Si vous avez envie, bien entendu! 
 
 
Edit du 05/02/08: rhô, j'ai été fort bavarde, sur ce coup-là! 

07/11/2007

jazz nordique intimiste

Tout comme ma soeur taupe, j'ai tendu l'oreille, hier soir, à l'écoute de "et pourtant elle tourne", sur france inter. Pourquoi? A cause de ça:

http://www.jazzlandrec.com/jazzland-albums/im-bugge-wesse...

 

 

03/11/2007

Louis

C'est le bonheur, je n'ai envie d'écouter que lui!


edit: je ne suis pas encore douée pour insérer des vidéos ou
 de la musique, je remettrai un lien dès que j'aurai appris comment ça marche!

(en attendant, c'est de Louis Armstrong que je cause, suis raide dingue! merci ma taupe...;))