Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/03/2010

Babel

Un coup de foudre pour ces visages aux yeux clos, aux parures organiques, au modelé sensible.

Je me ferais bien mécène,

que ne suis-je rentière!

fly-romain-pour-site.jpg
Et puisque c'est fini, pour ne rien louper des modestes mais hautement qualitatives programmations du Bocal, gardez un œil ouvert!

06/02/2010

Quand il n'y avait pas même encore du roux aux arbres mais des mûres aux haies

PICT7520.JPG

En ce temps-là, je suis tombée amoureuse des ânes.

En me pâmant de savourer certain goûter de petits fruits.

En laissant fondre sous mon palais une gelée de thym fantastique.

Mais ce qui revient me réchauffer derrière ma fenêtre quand des flocons gros comme du coton dégringolent du ciel bas, c'est ça:

PICT7513.JPG
crédit photos: Akä

 

 

 

 

La ferme des Ours Gourmands, Lol'ânes

Odile Barat, le petit bois des terres, 69 440 St andré la Côte

fruits rouges, sauvages, confitures de lait et gelées de plantes, de fleurs, sirops, confits et caviars de légumes, infusions, sorbets

 

13/01/2010

Gustave

Gustave se porte comme un charme.

Gustave en souvenir d'un rendez-vous manqué- entre Jura et Doubs,

Ma porteuse d'eau et ses filles-taupes en goguette à la rencontre de l'automne

De l'organique, du terreau, de la feuille - entre jardins cultivés amoureusement,

jardins-forêts ensauvagés à flanc de collines et la Loue pour baigner le pied des arbres

Deux jours lumineux et simples, à boire à la source de nos complicités

en croquant les noix chapardées les cancans amoureux des colverts,

la terrine de langue les dattes moelleuses les effets de miroirs

A alimenter nos aspirations et nos rêves, à les toucher du doigt

C'est bon quand il y a du jeu entre nous.

 

 

PICT9107.JPG
Gustave, pour les intimes "fille de l'air"
PICT9125.JPG
Mon amour de petit bol: terres mêlées tournées sans colorants, extraites des forêts jurassiennes, décantées et cuites au four à bois
mais pas le nom du potier, à peine persistant le souvenir de ses yeux passionnés par ces terres magiques

07/01/2010

Et rond et rond, ou voilà, voilà/ me revoilà

PICT9021.JPGDe toutes petites bricoles

Comme elles me plaisent!

L'une ira sur mon chapeau

celui que j'ai trouvé dans le caniveau

l'autre ira ici ou là

pour réhausser ceci cela

Et les petits aimants

rejoindront bientôt un bébé... charmant!

Merci, Emma.

 

 

 

 

 

 

10/11/2009

Une fée

Allison, son talent, son éthique et sa gentillesse, attirent irrépressiblement la sympathie et la générosité.

Je lui ai fait parvenir de toutes petites bricoles qui pourraient peut-être lui être utile, plus qu'à moi.

Et voilà que dans ma boîte aux lettres quelques jours après, il y avait un petit paquet enchanteur:

PICT8639.JPG
PICT8641.JPG
PICT8643.JPG
PICT8645.JPG
PICT8646.JPG
crédit photos: Akä




Merci, merci Allison!

26/10/2009

Houhou

Il y a quelque temps, Galant-homme et moi avons eu la bonne idée de passer deux jours délicieux en compagnie fort agréable et en montagne, dont nous avons ramené quelques provisions pour l'hiver  et de quoi se faire une fabuleuse fricassée de bolets, pieds de moutons et chanterelles. Avec une petite escalope de foie de veau ce fut une merveille.

Il se trouve qu'en passant chez Mademoiselle Caroline, j'avais été alléchée par l'annonce des journées portes ouvertes de l'atelier Polkadot, sur le thème des rapaces nocturnes (parce que c'est chouette, comme fil conducteur!).

Un moment charmant, le soleil sur les feuilles d'automne à travers la baie vitrée, la clarté dans l'atelier accueillant, J'ai un peu tiré, un peu poussé, et les hommes se sont atablés pour pétrir la terre, sans trop se faire prier finalement.

Ma chouette maquillée et son hibou masqué, oeuvres en rouge et sur la tablette en haut à gauche, sont à voir chez Laurence. Quant à y voir un autoportrait symbolique, sachez que je ne me maquille presque plus depuis que j'ai appris à le faire correctement. Bien trop long. Mais au moins, maintenant, je sais.

Le lendemain, je faisais une magnifique découverte en cherchant les fameux bolets, que dis-je, les bolets fameux. Galant-homme qui avait senti venir le vent se trimbalait l'encombrant appareil photo dans le sous bois pentu. Il s'est tant repu - en images! -  que nous avons failli le perdre, si l'on peut perdre quelqu'un lorsqu'on progresse en parallèle d'une route de montagne qui se trouve à vingt mètres en contrebas.

 

PICT7780.JPG
crédit photo: Galant-homme

 

 

12/10/2009

FDSPQGPPRPN

Une jolie découverte, Gina Paillette.

Et quel coup de ciseaux!

Une mésaventure l'a poussée

désormais chacun peut commander.

Allez voir, cela vaut le détour!

Petite sélection perso:

gianpaillette2.JPG
ginapaillette1.JPG
ginapaillette3.JPG
Crédit photos: Gina Paillette


08/10/2009

pot de terre

Façonné à main émerveillée.

L'ai retrouvé, cuit, émaillé, intact, deux ans après.

L'enfumage avait échoué. Qu'importe, la terre rouge est si belle nue comme cela.

On y voit l'oeuvre de mon polissage maladroit.

L'ai ramené sur mes genoux, protégé par le joli panier de pêche de Pater Noster.

J'y verse chaque jour ma décoction d'algues, étrange effluve de grande marée.

Ça lui rappelle son pays de naissance.

A moi aussi.

PICT7925.JPG

Si vous passez par le pays bigouden, allez donc faire un tour à la Po(è)terie... Cléa y donne des cours incomparables de générosité et de professionnalisme.



La Po(è)terie
Boderes
29720 Ploneour Lanvern


 

30/09/2009

Une nouvelle née à la poussière d'(e)toile

Elle a la créativité débordante, un talent de coloriste inouï, des projets plein les yeux, un bout de chou qui en fait craquer plus d'une...

Et voici ce qu'elle m'a tricoté en deux temps trois mouvements, sans avoir appris de personne, toute seule avec ses mains uniques...

Un présent qui m'a touchée au coeur!

PICT8003.JPG
crédit photo: Akä
écharpe faite main par la Cabane céleste, fleur de coton La Droguerie, coupe vernissée Eric Jézéquel (potier à Pont Croix), physalis du jardin!

C'est ma copine en vrai, son joli nom de blogueuse, c'est La cabane céleste, et vous pouvez la découvrir au creux de son coquetier d'un petit clic sur sa jolie photo...

44260673.jpg
crédit photo: La cabane céleste


Et, promis, je reviens pour de vrai... Le bureau des réclamations a essuyé trop de plaintes!

05/06/2009

Agités du Bocal?

A deux pas de chez moi, il y a le Bocal. Un atelier monté par des jeunes gens créatifs, inspirés, accueillants. Parmi eux, il y a celle qui raconte des histoires de loups, de chocos, de sardines et ça ne peut que me plaire. Il y a aussi celui qui maîtrise la linogravure et la transmet, qui trace des entrelacs de feuilles et d'oiseaux et personne ne doute que cela me plaise aussi.

Il y a l'invitation aux vernissage, et ils ont insisté, et nous sommes passés timidement, on avait oublié, ils fermaient, on a bu une lampée de cidre, on a regardé, et on s'est mis à admirer. A être touchés.

Misa Saburi, elle s'appelle, elle est japonaise, vit aux États Unis, est accueillie en résidence pour 3 mois chez ses amis qui sont un peu les nôtres aussi.

L'expo dure jusqu'au 19 juin, c'est tout petit, c'est tout mimi, la poésie enfantine et la mélancolie des grands, il y a un parapluie et des gouttes obliques sur le mur, des histoires de pas grand chose et c'est ça qui est bien, des linogravures de la ville que si j'étais pas gênée en entournures dans la région du porte-monnaie, l'une d'elles serait sur mon mur et puis c'est tout.

going_to_school_m.jpg
Crédit illustration: Misa Saburi

03/04/2009

Un coup de coeur

C'est au détour des MK que je suis tombée en admiration devant son regard poético-ludique. Elle, c'est Olélé, elle fête bientôt sa première année de blog, et elle mérite le coup d'oeil. Pour preuve:

37492040_p.jpg
(crédit photo Olélé)

04/03/2009

rêves de papier

Elle porte vraiment bien son nom, cette exposition...

 

image_48913616.jpg
Un travail magique, tout à fait fascinant, que celui d'Isabelle de Borchgraves...
Courez-y!
Des infos ici et

26/02/2009

un coeur de pauvresse

Ciorane m'a fait un joli cadeau, et m'a donné envie à mon tour de vous faire découvrir quelques uns des blogs que j'aime particulièrement...

Galet et Galette pour son regard et ses mots, lumineux

Jardinement vôtre pour la générosité de Lady Isa et pour l'ambiance vivante et gaie de son jardin

Eolune pour l'élégance de ses vêtements faits main

En attendant, pour passer le temps en compagnie d'une merveilleuse illustratrice à l'humour philosophique

Compact pour les bonne questions

 

A votre tour, peut-être, de tomber sous le charme...

 

 

 

14/01/2009

Mais où est donc or ...?

Car Fées maison nous propose son petit jeu des couleurs,

auquel je réponds pour la première fois,

et que contrairement à ce que je croyais, quel honneur

je ne suis pas dépourvue d'or chez moi,

ni même peu achalandée quelle stupeur!

collage1.jpg

Parviendrez-vous (en cliquant sur l'image pour bien tout voir en grand!) à tout identifier?
(oui, il y a plein de choses faciles, mais pas que, je crois... alors?)

13/11/2008

bien con...tente

C'est vrai, la Joli coeur, je ne la connaissais pas. La honte quoi. Mais , c'est réparé.

Une telle pertinence, on ne peut pas passer à côté, je vous le dis!

17/06/2008

une virée parisienne

 

Il y a quelques temps déjà, j'ai rendu une petite visite à ma soeur taupe, avant qu'elle ne cesse d'être une vraie parisienne-et fière-de-l'-être et qu'elle redevienne une plouque-de-province comme mouâ.Elle a glissé dans nos bagages ceci et cela:

 

PICT2847.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PICT2831.jpg

 

 

 

 

 

                                                                           

 

 

 

une jolie toupie en bois, et du sucre rapporté de son séjour au Cambodge

 

Nous avons...

-fureté, traîné nos savates que nous avons d'ailleurs beaucoup, beaucoup usées, mais on a réussi à tenir quatre jours à deux avec un carnet de tickets plus deux allers-retours pour Versailles, qui dit mieux?

parc la villette, le pied.jpg

 

-piétiné dans la travée unique, interminable et bondée du marché de Belleville, étourdis de bruit, de couleurs, d'odeurs et de textures, avec une dominance d'herbes aromatiques, de pain de semoule et d'amandes fraîches au beau vert velouté...

-salué comme promis le talent d'Allison et son beau sourire élu "à l'unanimité" par Galant-homme et craqué comme promis sur une de ses chatoyantes ceintures qu'elles sont un peu écologiques alors je peux, vu que c'est à base de chutes tissus de récup et que même les micro-chutes sont utilisées, parce que, elle ne peut rien jeter, Allison, c'est dans sa nature!

PICT2823.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PICT2873.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-croqué furtivement et l'air de rien dans une framboise chipée au potager du Roi: c'était magique, cette profusion de fruitiers taillés en cordon, en chandelle, en tout un tas de termes techniques impossibles, et puis le nom d'improbables variétés, les volailles cachées dans un recoin

PICT2797.jpg 

 

 

 

 

 

 

 

 PICT2798.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

et encore, et surtout, les beaux jardins estudiantins, ensauvagés et ludiques...

 

PICT2795.jpg

Ceci au terme d'une longue quête qui nous a fait pataler dans les jardins du château, à la recherche du potager, sans trouver personne pour nous l'indiquer (merci Allison!), ce qui nous a épuisés. Pour se requinquer, on s'est assis dans l'herbe sous de jeunes tilleuls déjà bien développés, et on a papoté et regardant les nuages défiler.

-salivé chez G.Detou en regrettant de n'avoir pas rameuté toutes les copines férues de pâtisserie pour acheter à plusieurs en grandes quantités, donc à prix de gros, un tas de trucs INDISPENSABLES et dispendieux,

PICT2853.jpg

 

-imaginé des tas d'ouvrages devant les tissus de chez Reine et du Marché Saint Pierre

-musardé chez Junku en rêvant d'être une pro d'la machine qu'a peur d'rien et sûr'ment pas du patron de couture version idéogrammes et sans la place pour les seins, et en se frottant les mains en douce d'avoir amené soeur taupe qui est repartie avec deux ouvrages que je trépignais d'envie de prendre mais non m'dame, votre carte bleue elle est refusée là,c'est pas grave ma soeur taupe me les prêtera!

 

b_8542.jpg
e_9036.jpg
 
 

 

 

 

 

 

 

 

e_10670.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-arpenté Ménilmontant en se disant que Paris comme ça, alors ça oui m'dame, que j'veux bien être parisienne: des ruelles paisibles aux immeubles bas, biscornus, aux fenêtres et balcons et bouts de tout ce qui dépasse couverts de jardinières, de grimpantes, de tout ce que j'aime, des escaliers, des passages improbables où des enfants jouent à sauter par dessus les rigoles, et au bout de tout ça; le parc des Buttes Chaumont sur lequel on débouche sans prévenir, la beauté des marronniers gigantesques, le kiosque au sommet de son promontoire sur lequels tombe un rayon de soleil, le tout sur fond d'herbe humide et de nues lourdes d'orage...

PICT2735.JPG

 

-honoré le Palais de Tokio de notre curieuse présence, ou est-ce de notre présence curieuse, salué un éléphant en équilibre sur sa trompe,

si, si:

PICT2807.JPG

 

sursauté à chaque impact de bouteilles de verre projetées sur un mur à 600km/h, frissonné devant une armée de Dark Vador et trépigné de ne pas pouvoir visiter le chalet enfoui sous plusieurs tonnes-et mètres- de déchets parce que toutes les autorisations de sécurité n'étaient pas encore arrivées,PICT2802.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 PICT2804.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

-flâné lors d'une balade qui nous a menés du canal saint Martin, après une escale aux puces du DESIGN, puis une autre à la librairie du MK2, jusqu'à la cité de la musique,où nous avons rêvé dans ses collections d'instruments du 17 et 18èmes siècles, gratuitement parce que les autres étages sont fermés pour rénovation, rêvé surtout d'y revenir, encore et encore, et puis souri et frémi avec une merveilleuse conteuse, accompagnée des jolies improvisations d'un musicien passionné d'instruments du Brésil...

J'en oublie, certainement, mais c'était tellement riche et inattendu, que même si on n'a pas eu le temps de faire tout ce qu'on avait prévu, nous sommes rentrés ravis de ce petit périple à Paris. Petite synthèse imagée des trésors rapportés:

PICT2819.jpg

 

 

 

 

09/02/2008

Sous les galets, la dune...

Lors de mes flâneries d'araignée, j'ai découvert, je ne sais plus quand, je ne sais plus comment, un petit coin de toile: Galet galette, incroyablement doux, tout en finesse, en silences... Je ne manque jamais d'y faire un tour, voire de le re-visiter de fond en comble, pour le plaisir...

J'y ai rencontré un artiste incroyable, dont certaines oeuvres me bouleversent carrément. Il s'agit de Peter Callesen, qui travaille à partir de papier et d'un peu de colle... Son travail me fascine! Allez voir, c'est pour le moins étonnant! 

3df243bae0e67b4ee660ddde4d332e52.jpg

Je n'imagine même pas la patience, la méticulosité, l'ingéniosité dont il faut être capable.

30256a2fd9a4ee3030be1c46d76d9d2c.jpg

 

15/11/2007

pas original mais c'est si bon!!

je sais que tout le monde en cause en ce moment, d'ailleurs si ce n'était pas le cas je n'aurais jamais trouvé ça toute seule...

mais comme j'ai passé une bonne heure, scotchée, à me tordre de rire hier, bonne âme que je suis, je vous mets le lien pour ceux qui seraient passés au travers du phénomène.

une de mes préférées, on dirait moi (à voir sur le site):

 

 

 
(photo supprimée, voir édit ci-dessous) 

 

Martine's power!!!

 

 

édit du 15/11/07: désolée, je n'ai vraiment pas de chance avec les liens que je mets ici, voilà t'y pas que ce site qui proposait donc de créer des titres parodiques de la célèbre série Martine, à partir des illustrations de couverture, (et de voter en ligne pour les meilleurs) a fermé sur demande de Casterman... Je supprime l'image pour respecter les droits d'auteurs, mais je suis un peu déçue: d'abord l'exercice m'a fait beaucoup rire, je suis toujours ébahie devant la créativité (parfois rageuse) de mes contemporains. D'autant que je croyais que la parodie levait les droits d'auteurs... Mais en plus cela a réveillé en moi une certaine tendresse pour cette série...(si profondément enfouie depuis mon dixième anniversaire que je la croyais éradiquée). Bah voilà, fin de l'épisode!