Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/04/2012

Zinzoline opulence

La moiteur tiède du jour exhale le parfums des lilas, qui d'ordinaire à peine épanouis sont tout rouillés par une pluis soudaine. Cette année, leur floraison s'est faite lente et patiente, sous les giboulées incessantes de ces derniers jours, et leur magnificence semble endurcie par les caprices du temps, grêle et pluie mêlées. Et sans cesse je fredonne un air doux qui me trotte fort à propos... ça s'appelle "le Lila".

 

PICT4525.JPG

 

Les feuillages se développent, les bois moutonnent tranquillement en nuances de verts doux et de floraisons blanches. Depuis deux jours dansent les flocons pelucheux du pollen libéré par un arbre à chatons dont j'ignore le nom, on dirait qu'il neige des graines de dents-de-lion.

PICT4528.JPG

 Certaines choses font tant de bien...

 

 

Commentaires

Bonjour Akä,
Je vois que tu as déménagé à la campagne... Je pensais à toi car je lis Désert solitaire, il me semble que tu me l'avais offert pour le swap back nature writing... Un bonheur !

Écrit par : Touloulou | 30/04/2012

Tes branches on trouvés place ainsi il parfume notre quotidien; malheureusement la nouvelle pousse n’a pas appréciée le grand vent de la nuit; j'espère que vous n'avez pas eu trop de dégâts. Bisous.( Et Zolies chansons, ses textes sont rigolos à écouter)

Écrit par : aurélie | 30/04/2012

Notre Lila de chez nous t'envoie des baisers fleuris ;)

Écrit par : rouilla | 22/07/2012

Les commentaires sont fermés.