Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/01/2012

le pré aux chevreuils

Ils se fondent dans l'arrière-plan, quelle que soit la saison, ils furent trois, sont plus souvent deux, male et femelle depuis quelques temps; ils viennent à l'heure où le jour devient gris, où la lumière manque pour capturer d'eux une image nette. Galant Homme est drôlement doué pour les surprendre depuis le salon.

S'ils tournent le dos, on discerne un petit cul blanc; ils ont des puces sans doute dit ma Porteuse d'eau, pour se gratter si fréquemment. Ils sont à l'affût tout le temps, l'oreille en alerte.

J'ai envie de leur murmurer que s'il y a une nouvelle battue c'est ici qu'il faut venir. Ici où on ne prendra d'eux qu'une émotion esthétique et quelques mauvaises photos volées.

PICT4017.JPG

Commentaires

et mais, on dirait même un tout jeune dont les cornes n'ont pas encore poussé (je dis ça mais je n'y connais rien en gibier, en fait !!) ce qui est sur c'est que la photo n'est pas du tout si mauvaise

Écrit par : papelhilo | 26/01/2012

votre nouveau chez vous a l'air magnifique!

Écrit par : allison | 30/01/2012

Tout de même une belle photo à retenir son souffle.......belle nature !

Écrit par : aurélie | 05/02/2012

Les commentaires sont fermés.