Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/08/2011

Ailleurs!

Les cartons ont été parfois fastidieux, parfois évidents à remplir, la poussière de neuf années accumulée dans les coin a été remuée d'un côté tandis que celle de près d'un quart de siècle était évacuée d'un autre; les amis ont été appelés à l'aide pour braver les 5 étages les bras chargés de nos bien trop nombreuses affaires - et pourtant, c'est plus facile à la descente; les réserves de papier de soie, papier bulle, papier brun ont été appréciées et mes contradictions se sont entrechoquées; les réserves de bocaux, légumineuses, surgelés se sont allégées fort à propos; les souvenirs de neuf années ont été ravivés d'un côté tandis que ceux de cinq générations ont changé une fois de plus de configuration; certaines boucles ont été bouclées, d'autres boucles ont été ouvertes, des adieux ont été plus ou moins célébrés, des nouveautés inaugurées; des listes complétées (mes races de poules préférées; le contenu du congélateur; les amis à inviter; les travaux indispensables - utopiques - dispendieux - prioritaires - sécuritaires; les démarches administratives; les courses pour reconstituer une épicerie convenable; les vide-greniers du coin; les mille lieux possibles pour le potager; les cours de céramique dans le coin...)

J'ai le trac. Je suis heureuse. Je n'arrive pas à déterminer mes préférences entre les Wyandottes maillées, les Marans noires cuivrées, les Bantam de Pékin mille fleurs, les Barnevelder. Ni entre les Barbarie et les Orpington. J'adore l'idée d'emprunter matin et soir la route des étangs que Grand-père-Dragon affectionnait. J'ai hâte de construire des toilettes sèches. J'ai peur d'avoir froid. J'ai envie de commencer à jardiner avant même d'avoir pris le temps d'observer le terrain pendant un cycle de saisons complet. Je m'étonne de ma chance d'avoir été contactée pour un job géographiquement et professionnellement intéressant le jour de mon départ en vacances. Je me demande de quels changements tout ceci sera à l'origine. J'ai bien l'intention de planter tout un verger. J'ignore quand je récupérerai une connexion internet, mais je sais que le débit sera ridicule!

PICT2641.JPG

fascinant pavot frisé à fleur de pivoine croisé au Potager du Roi

 

20/08/2011

A Versailles

 

87380_exposition-j-ai-descendu-dans-mon-jardin-les-parcs-et-jardins-des-yvelines-au-xixe-siecle.jpg

Exposition J'ai descendu dans mon jardin, retraçant l'histoire et l'évolution de l'art des jardins, avec une très belle iconographie.

 

Le potager du Roi, toujours renversant.

PICT2514.JPG

PICT2527.JPG

PICT2597.JPG

Et point d'Allison, que j'ai loupée à cause d'un horaire mal lu... deux fois!

 

15/08/2011

Seule à Paris

pour découvrir ou redécouvrir

-la solitude et la liberté de choix pour soi-même sans compromis,

-l'accueil des cousins généreux,

-l'adorable Loula qui m'a offert un délicieux moment à savourer les petits plats simples et fameux de chez George Cannon et surtout l'inoubliable Bamboo de chez Aoki:

aoki.jpeg

(crédit photo Aoki)

-le musée Guimet qui recèle le sourire de Jayavarman VII

jayavarman2.jpg

et le tout-petit-minijardin zen du panthéon bouddique,

Paris mai 20113.jpg

-une journée entière à la Villette avec Brassens ou la liberté, après une balade musicale dans la Cité de la Musique et la découverte des incroyables percussions aquatiques de Guinée, et une escale avant le train aux jardins passagers, plus vastes que la dernière fois,

PICT2707.JPG

-un loklak et une salade de fleur de lotus presque comm là-bas au restaurant Hangmeas, rue Gandon dans le 13ème

-et même une séance de ciné imprévue à Montparnasse

-et puis une journée à Versailles au coeur de beaux jardins...

 

Merci Loula pour ce beau moment, pour le petit arbre à rêves, lequel me redonne une grande envie de quelque chose qui ressemblerait à une table des saisons...Galant homme m'ayant proposé hier un coin atelier dans notre futur salon, je crois que j'aurai bientôt toute latitude!!

10/08/2011

We were horses, Caroline Carlson/Bartabas

C'était début juin, nous étions arrivés tardivement, à pied, depuis les rives de Saône, et les gradins étaient pleins à craquer sous les étoiles patientes.

Malgré la distance, malgré l'air frais, malgré la musique lancinante, ou peut-être grâce à tout cela, soudain la fascination, quelque chose de mystique dans ces formes chorégraphiées jusqu'à l'hypnose, quelque chose de druidique dans les teintes de terre et de feuilles - de la scène ronde, - des pelages équins, - des costumes des hommes comme une peau de lin lourde et légère qui fait rêver les décoctions de plantes à couleurs, le tissage patient, qui révèle les mouvements avec la même grâce que les chevelures lâchées.

WeWH1FrInPlSch1105_34.jpg

creation_bartabas11.jpg

we_were_horses_05.jpg

source des photos: ici et

 

 


05/08/2011

Les sauvetages...

photos blog et balade Nyons.jpg

...ça a des avantages!