Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/05/2011

Même la pluie

Le titre est tellement beau, tellement grave et dense. C'est Gina Paillettes qui m'avait donné envie de le voir.

même la pluie.jpeg

Nous nous étions promis, avec ma sœur Taupe, de le voir, alors qu'elle n'était pas encore rentrée de "sa" cahute en terre des Stieng. Ce fut l'occasion d'une jolie soirée, un des premiers moments à être témoins de son bonheur neuf et ancien comme l'âme des femmes.

 

Une équipe de tournage se retrouve en bolivie pour tourner à moindre coût une grande épopée humaniste sur la conquête des Amériques. L'un des comédiens recrutés sur place refuse de faire passer le film avant la vie de son peuple, face aux velléités de privatisation de l'eau, y compris de celle qui tombe du ciel. D'où le titre. Chacun explore alors ses limites, entre idéal et lâcheté, entre valeurs et finance; c'est franchement lumineux et pas donneur de leçons, avec une construction en abîme intelligente.

Merci Gina, ce fut un très très beau moment.

Commentaires

Ah je l'avais répéré ce film et pas eu l'occasion de le voir. Ton avis me le remets en mémoire...

Rien à voir mais je suis un peu perdue sur ton blog: où est cachée ta wish-list ?

Écrit par : folfaerie | 30/05/2011

Les commentaires sont fermés.