Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/11/2010

Poetry

 

C'est un moment un peu suspendu, où s'intriquent avec une honnêteté intellectuelle simple et belle le sublime et l'atroce, ce qui élève et ce qui déchoit l'humain. Difficile de ne pas me laisser surprendre par la ressemblance de l'actrice avec Douce Louise en ses moments de gravité. Difficile de ne pas me laisser toucher par la lutte solitaire, par la quête de sens d'une femme abasourdie et perdue et fière devant l'insondable indifférence de ceux qui l'entourent, devant l'entière question de la          mémoire et de ses faillites. Merci Pah Dhom pour le partage.

Commentaires

Très envie de le voir. Merci !

Écrit par : poesie | 13/11/2010

La BA donne la chair de poule. Merci pour la découverte.

Écrit par : Theoma | 20/11/2010

Les commentaires sont fermés.