Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/12/2010

Notes de lecture # 5, et dans le désordre

la passion lippi.jpg

La passion Lippi, Sophie Chauveau

L'histoire romancée de Fra Fillipo Lippi, dans une atmosphère de Renaissance italienne suffisamment documentée pour être perceptible, assez équilibrée pour donner vie et chair aux personnages.

De temps en temps, j'aime bien m'immerger dans un roman historique, ici je n'ai pas été déçue, sans plus.

.

la course au mouton savage.jpeg

La course au mouton sauvage, Haruki Mrakami

Un homme qui n'arrive pas à habiter pas sa vie se retrouve par une suite d'évènements sur lesquels il n'a aucune prise amené à entamer un curieux périple à la recherche d'un mouton bien spécial. Ce qui l'oblige à regarder ses non-choix en face, à lâcher prise, à se reconnecter avec ses émotions.

Reçu de Loula lors d'un mémorable miniswap Thé qui m'avait comblée, je suis entrée dans cette histoire tordue sans m'en rendre compte, et au final, j'ai été envoûtée par cette ambiance particulière.

.

le maître des Chrèques.jpeg

Le maître des Chrèques, Walter Moers

Dans une ville dédiée à la maladie, un jeune mistigriffe malmené par l'existence se retrouve lié au Maître des Chrèques (les chrèques étant des créatures herboristes persécutées pour leurs pouvoirs de guérisons trop efficaces). Le contrat qui le sauve le promet néanmoins à une mort proche, et pour une cause des plus désagréables. Sa lutte pour survivre, ses facultés insoupçonnées et ses alliances improbables le conduiront de révélations en découvertes, jusqu'au jardin insoupçonné de la dernière Chrèque de la ville. Le tout dans une atmosphère de gourmandise toute particulière, puisque la gastronomie la plus fantaisiste est à l'honneur à la table du Maître des Chrèques.

Quel régal! Un rythme enlevé, un univers réellement unique, un style fluide et ludique, je me suis régalée - Galant-homme aussi! Et ici, l'avis de Loula, grâce à qui j'avais noté ce titre, sur un carnet spécial bibliothèque.

.

le royaume de kensuké.jpeg

Le Royaume de Kensuké, Michael Morpugo

Un tout jeune garçon s'échoue sur une île déserte... Ou presque: il va se lier peu à peu d'amitié avec un vieil homme naufragé bien longtemps auparavant dans des conditions dramatiques qui se répercutent sur leurs relations. L'histoire tendre d'un apprivoisement mutuel, imprégné du chagrin profond du jeune héros, incapable de renoncer à l'espoir que ses parents le retrouvent.

Un roman jeunesse à l'atmospère généreuse et profondément humaine, qui m'a beaucoup plu.

.

le fruit du dragon.gif

Le fruit du dragon, Claire Ubac

Une adolescente en crise se retrouve embarquée dans des vacances qu'elle avait rêvées bien différentes, au coeur d'un Vietnam qu'elle va apprendre à découvrir et à aimer malgré elle, ce qui lui permettra d'accéder à une compréhension nouvelle d'elle-même et de sa famille.

Un sympatique roman jeunesse sur l'exil, la révolte adolescente, les remaniements identitaires et l'héritage inconscient: bien sûr, cela fait écho.

.

lmes déferlantes.jpeg

Les déferlantes, Claudie Gallay

Une jeune femme missionnée pour un comptage d'oiseaux sur la côte bretonne se laisse envahir par de vieux secrets de famille, qui ne la concernent pas mais trouvent en elle une voie pour se faire jour, et ainsi s'apaiser.

Peut-être pas un "grand" roman, mais des personnage croqués avec malice, une intrigue amusante et touchante, et suffisamment d'embruns sur granit par là dessus pour m'emporter ailleurs, à un moment où ce que je vivais requerrait un temps d'évasion quotidienne pour éviter de sombrer.

.

de bons présages.jpeg

De bons présages, Terry Pratchett et Neil Gaiman

Terry Pratchett et Neil Gaiman s'allient pour conter l'histoire d'un ange et d'un démon déterminés à éviter que les projets de fin du monde de leurs patrons respectifs n'aboutissent. Parce que, à la fin, ce monde, ils s'y plaisent bien.

C'est drôle, rythmé, haletant, parodique, sensé, tendre, bref, délicieux. Cela me fait penser que j'ai oublié un titre de Neil Gaiman lu il y a quelques temps.

.

 

letrange-vie-nobody-owens-neil-gaiman-L-1.jpeg

L'étrange vie de Nobody Owens, Neil Gaiman

 

Nobody Owens vit retiré du monde dont il ignore tout, depuis aussi loin qu'il s'en souvienne, au coeur d'un cimetière haut en couleurs. Mais la menace à laquelle il a ainsi été soustrait va croître et il lui faudra cheminer et apprendre s'il veut y échapper. 

Un très beau roman, où l'écriture prend soin de donner une réelle épaisseur à chaque personnage sans que cela pèse jamais, une inventivité réjouissante, différents niveaux de lecture qui permettent sans aucun doute d'effacer la barrière du roman jeunesse.

.

la grammaire est une chanson douce.jpeg

La grammaire est une chanson douce, Erik Orsenna

Deux enfants naufragés perdent leurs mots dans la tempête et échouent sur une île où ils entreprendront un doux voyage pour réapprivoiser leur langue.

Un très court roman plein de malice, déterminé à nous faire sentir la richesse des langues - toutes les langues.

.

les cygnes sauvages.jpeg

les cygnes sauvages, Jung Chang

Une jeune femme chinoise entreprend de raconter l'histoire cahotique de sa famille prise dans l'histoire politique de son pays, sans manichéisme, avec une détermination sans faille à révéler toute l'ampleur du mépris du Parti pour l'être humain.

.

enfant de la jungle.jpeg

Enfant de la jungle, Mickael Morpugo

Un service de presse confié par mes libraires préférés - ayant donc très récemment découvert cet auteur, j'avais un a priori positif; j'ai aimé cette histoire militante, à destination des pré-ados, inspirée de ceertains évènements récents de l'actualité mondiale. Un garçon de 9 ans se promène à dos d'éléphant sur une plage indonésienne lorsque se produit un tsunami. L'éléphante s'enfuit dans la jungle, lui sauvant la vie mais le coupant de la civilisation. Il va devoir apprendre à communiquer avec cet animal qui le fascine, pour survivre dans un environnement dont il ignore tout, et sera confronté à bien des épreuves qui lui permettront de surmonter le deuil de ses parents et de se construire une identité en accord avec cette expérience sans équivalent.

Sans compter une écriture agréable bien que la cible soit un peu trop sensiblement "jeune", la cohérence de la démarche humaniste de l'auteur m'a séduite; je ne croyais pas être embarquée pourtant: les histoires exotiques, jungle et aventure, d'habitude, bofbof...

.

le combat d'hiver.jpeg

Le combat d'hiver, Jean Claude Mourlevat

J'ai sauté sur ce gros volume de Mourlevat à la bibliothèque dès que je l'ai aperçu, convaincue d'être conquise. Pari tenu sans riques, j'ai une confiance aveugle dans le nom sur la couverture...

De grands adolescents internés dans des orphelinats où on leur mène une vie plus que rude vont s'allier, reconstruire peu à peu leur histoire, retrouver la mémoire, et s'engager dans une lutte inégale contre un régime politique aussi brutal qu'on peut l'imaginer, en faisant fi de la prudence et de la peur. J'ai pensé un bref moment à un très mauvais roman de Pierre Bordage lu l'an dernier, en me réjouissant de tenir là une vraie belle et bonne façon de traiter le totalitarisme et la résisance.

Commentaires

Bon ça va, je suis de bon conseil!! ;-) Et il faudrait vraiment que je me mette à Gaillman un de ces jours... (ou à Pratchett d'ailleurs...)

Écrit par : loula | 17/12/2010

Noté quelques titres, merci pour l'inspiration !
J'ai beaucoup aimé me laissr emporter par Les déferlantes, moi aussi ;-)

Écrit par : Claire jane | 20/12/2010

A propos de Gaiman, son dernier, Entremonde, est franchement pas terrible... Je conseille à la place Peter et Max de Bill Willingham qui est fameux!

Écrit par : sylvain | 27/12/2010

J'ai lu De bons présages, et j'ai bien aimé. Divertissant ! Je note moi aussi quelques titres....Merci !

Écrit par : poesie | 28/12/2010

Les commentaires sont fermés.