Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/04/2010

Elle me trotte...

... la complainte de Mandrin.

Pourquoi, je me le demande!

A écouter ici.

Cette ritournelle me conduit sur les chemins de ma mémoire,

Et bien d'autres vieilles chansons me reviennent.

Le prince d'Orange, le Bouvier, le Roi Eugène, que ma mère entonnait en voiture quand nous étions petites.

C'est ainsi que je viens de découvrir qu'elles peuvent toutes être écoutées , et bien des paroles sont ici.

Et pour tout dire, c'est délicieusement désuet.

 

Nous étions vingt ou trente
Brigands dans une bande,
Tous habillés de blanc
A la mode des, vous m'entendez,
Tous habillés de blanc
A la mode des marchands.

La première volerie
Que je fis dans ma vie,
C'est d'avoir goupillé
La bourse d'un, vous m'entendez,
C'est d'avoir goupillé
La bourse d'un curé.

J'entrai dedans sa chambre,
Mon Dieu, qu'elle était grande,
J'y trouvai mille écus,
Je mis la main, vous m'entendez,
J'y trouvai mille écus,
Je mis la main dessus.

J'entrai dedans une autre
Mon Dieu, qu'elle était haute,
De robes et de manteaux
J'en chargeai trois, vous m'entendez,
De robes et de manteaux
J'en chargeai trois chariots.

Je les portai pour vendre
A la foire de Hollande
J'les vendis bon marché
Ils m'avaient rien, vous m'entendez,
J'les vendis bon marché
Ils m'avaient rien coûté.

Ces messieurs de Grenoble
Avec leurs longues robes
Et leurs bonnets carrés
M'eurent bientôt, vous m'entendez,
Et leurs bonnets carrés
M'eurent bientôt jugé.

Ils m'ont jugé à pendre,
Que c'est dur à entendre
A pendre et étrangler
Sur la place du, vous m'entendez,
à pendre et étrangler
Sur la place du marché.

Monté sur la potence
Je regardai la France
Je vis mes compagnons
A l'ombre d'un, vous m'entendez,
Je vis mes compagnons
A l'ombre d'un buisson.

Compagnons de misère
Allez dire à ma mère
Qu'elle ne m'reverra plus
J' suis un enfant, vous m'entendez,
Qu'elle ne m'reverra plus
J'suis un enfant perdu.

Commentaires

Pas vraiiiii.... si tu savais, je l'ai chantée et rechantée... et j'ai encore bien ancrée dans un coin de ma petite tete. Bizarre comme cette chanson a tjrs été à part pour moi... je ne sais pas trop pourquoi.

Écrit par : Lady Isa | 25/04/2010

M'a p'tite Julie j'ai hâte que tu apprennes toutes ses belles choses et ton savoir et tes bons souvenirs à ta descendance.......
Allez! galant-homme ne te poses pas trop de questions......de toutes les façons on sait que c'est les mères qui font le plus gros "du travail".....Je vous embrasse fort.......

Écrit par : Aurélie | 28/04/2010

De chez Princesse au petit pois, un petit tour chez vous
et la chanson de Mandrin, j'en suis toute émue, tant je l'ai chanté
et chante pour faire revenir l'envie
C'est une nostalgie pleine d'allant pour moi

Écrit par : mlk | 04/05/2010

C'est une chanson qui me met le cœur à vif autant qu'"un p'tit coquelicot "

Écrit par : venezia | 04/05/2010

Les commentaires sont fermés.