Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/01/2010

Gustave

Gustave se porte comme un charme.

Gustave en souvenir d'un rendez-vous manqué- entre Jura et Doubs,

Ma porteuse d'eau et ses filles-taupes en goguette à la rencontre de l'automne

De l'organique, du terreau, de la feuille - entre jardins cultivés amoureusement,

jardins-forêts ensauvagés à flanc de collines et la Loue pour baigner le pied des arbres

Deux jours lumineux et simples, à boire à la source de nos complicités

en croquant les noix chapardées les cancans amoureux des colverts,

la terrine de langue les dattes moelleuses les effets de miroirs

A alimenter nos aspirations et nos rêves, à les toucher du doigt

C'est bon quand il y a du jeu entre nous.

 

 

PICT9107.JPG
Gustave, pour les intimes "fille de l'air"
PICT9125.JPG
Mon amour de petit bol: terres mêlées tournées sans colorants, extraites des forêts jurassiennes, décantées et cuites au four à bois
mais pas le nom du potier, à peine persistant le souvenir de ses yeux passionnés par ces terres magiques

Commentaires

chère Aka, ce petit bol minéral? limite brut? me parle beaucoup, quel plaisir d'y déguster un bon thé pour un moment à soi de sérénité.

Écrit par : Lululibellule | 13/01/2010

LES POINTS D'INTERROGATIONS SONT UNE ERREUR !
tsss ! c'était des virgules ! quoi que ... :))

Écrit par : Lululibellule | 13/01/2010

Un bol qui semble surgir tout droit du sol, une plante sans terre, tu as toujours le sens des mariages improbables.

Écrit par : ciorane la pauvresse | 13/01/2010

Moi je dirai que Gustave a bien du bol d'être tombé entre de si bonnes mains :-) !

Écrit par : Lady Isa | 16/01/2010

Lui diras-tu pour moi que je ne l'oublie pas, gardienne aux pouces verts-tendre? et qu'ici il se sentirait comme un crapaud-buffle dans l'eau. Gustave, tu sais, aujourd'hui il pleut ... Merci ma Taupe. On se sent baigné le pied par la loue en lisant tes mots, Bercé par le soleil-miroir à flanc d'automne, Le rêve moëlleux continuera d'alimenter nos forêts simples, ... c'est agréable ce petit air frisquet sur la joue :)

Écrit par : Eillëon | 20/01/2010

Bon courage avec Gustave, il fait partie de ces gens difficiles à contenter!!! (et si facile à laisser mourir par inadvertance:-( Donc je lui souhaite une bonne année 2010 et une vie longue et prospère!!! J'ai une de ses soeurs qui fleurit en ce moment à la maison!!

Écrit par : loula | 23/01/2010

Les commentaires sont fermés.