Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/10/2009

Algues

A la demande générale:

lors de nos pérégrinations avec Soeur Taupe et ma Porteuse d'eau cet été en baie d'Audierne, mon pays d'élection, nous avons croisé par hasard une femme à nulle autre pareille: Scarlette le Corre.

Patron pêcheur, elle part chaque matin seule en mer. Pour sauver son activité, menacée, elle s'est mise aussi à l'algoculture, il y a quelques années, ainsi qu'à la transformation des invendus de sa pêche.

On trouve chez elle poissons tout frais, mais aussi rillettes de poissons, bisque de tourteaux, tartares d'algues, et elle vend aussi des algues fraîches conservées au sel: dulse, laitue de mer, wakamé, nori, kombu, haricots de la mer, et un mélange d'algues en paillettes, séchées à basse tempréature, pour infusions.

PICT8386.JPG

PICT8388.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons assisté à un atelier culinaire dans son atelier pour apprendre à préparer les algues fraîches conservées au sel, et  ce fût une expérience tout à fait convaincante, dont nous sommes sorties chargées de provisions. J'ai quelques recettes, toutes simples, mais délicieuses, sous le coude, mais point de photos, il faudra que je fasse le nécessaire, d'autant que je m'y suis engagée auprès de Ciorane!

Scarlette travaille aussi avec un institut de recherche médicale: les algues se montrent très coopératives lorsqu'il s'agit de donner un coup de pouce à une énergie défaillante, rééquilibrer un métabolisme en difficulté (excès de poids, maigreur), mais surtout permet de réduire la quantité de métaux lourds accumulés dans l'organisme.

Il se trouve que je n'élimine pas le fer (qui n'est pas "lourd" mais sait-on jamais), qui s'accumule dans mon foie, me mettant à plat et surtout donnant à craindre dans deux décennies une jolie petite cyrrhose. Il n'y a pas grand chose à faire, à part des saignées quand les analyses sont vraiment mauvaises, ce qui peut conduire à une anémie, et là, il faut prendre un traitement peu sympathique. Du coup, j'ai tenté l'expérience de l'infusion quotidienne (je bois environ un litre par jour), et mes analyses se sont significativement amélorées. (Sans compte que j'ai perdu trois kilos depuis le mois d'août sans rien faire d'autre alors je continue l'expérience encore un peu, histoire de voir!)

" Dans cette algue [la wakamé], par exemple, il y a 13 fois le calcium contenu dans du lait à quantité égale. C’est un ingrédient directement assimilable qui nettoie l’organisme et qui est donc très utile pour les fumeurs "

 

Petites tartines de wakamé confite:

PICT8332.JPG
PICT8335.JPG

 

 

Pour découvrir la gouaille et le sourire de cette algocultrice, c'est par ici!

Scarlette Le Corre
11 bis du Général De Gaulle
29730 Le Guilvinec

 

Commentaires

C'est très intéressant ce que tu dis là !
Ma grand-mère a aussi des problèmes d'élimination du fer, et j'avoue que je suis preneuse de la composition de l'infusion dont tu parles...
Peux-tu m'en dire plus ?

Écrit par : Fée Coquelicot | 17/10/2009

Ici on l'aime déjà beaucoup en tartare, merci de nous faire découvrir la version sucrée :)

Écrit par : rose chiffon | 17/10/2009

Eh bien, on peut dire qu'il y a de sacrées personnalités au Guilvinec ! Je n'imaginais pas que les algues étaient un tel puits de santé, c'est bien que tu nous en parles et surtout que cette infusion marine puisse ainsi te soigner efficacement.

Écrit par : Ciorane la pauvresse | 20/10/2009

Wakamé version sucré !! je ne conaissais pas du tout !
ton infusion m'interesse aussi ! :)

Écrit par : Lululibellule | 20/10/2009

Les commentaires sont fermés.