Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/10/2009

pot de terre

Façonné à main émerveillée.

L'ai retrouvé, cuit, émaillé, intact, deux ans après.

L'enfumage avait échoué. Qu'importe, la terre rouge est si belle nue comme cela.

On y voit l'oeuvre de mon polissage maladroit.

L'ai ramené sur mes genoux, protégé par le joli panier de pêche de Pater Noster.

J'y verse chaque jour ma décoction d'algues, étrange effluve de grande marée.

Ça lui rappelle son pays de naissance.

A moi aussi.

PICT7925.JPG

Si vous passez par le pays bigouden, allez donc faire un tour à la Po(è)terie... Cléa y donne des cours incomparables de générosité et de professionnalisme.



La Po(è)terie
Boderes
29720 Ploneour Lanvern


 

Commentaires

Une jolie histoire que celle de la création de ce petit pot... et les créations maladroites sont les plus émouvantes ! Voilà un objet avec une belle valeur sentimentale.

Écrit par : Lady Isa | 08/10/2009

J'y verrais bien un joli bouquet de fleurettes bleues, des myosotis par exemple, bon c'est vrai c plus trop la saison...

Écrit par : Poésie | 10/10/2009

Je le trouve très beau, cet objet.
Et son histoire aussi.

Tu veux bien nous expliquer le pourquoi du comment de la décoction d'algues ?

Écrit par : caco | 10/10/2009

J'adore cette couleur roux écureuil ! Et ces reflets moirés sont superbes, c'est vraiment un objet unique, je comprends que tu en sois fière.
Bizarrement, la décoction d'algues me tente beaucoup moins...

Écrit par : ciorane la pauvresse | 10/10/2009

Les commentaires sont fermés.