Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/07/2009

Dix voies à suivre #4: la consommation

4: Apprendre à devenir ce qu'on appelle un consommateur responsable qui sait qui il finance quand il achète un produit, quelle pollution et quel prix humain cela représente, et qui consomme essentiellement ce dont il a besoin. Éviter les plastiques et le suremballage, éviter l'huile de palme et le soja, éviter les agrocarburants, les OGM et les produits contenant des "nano", éviter les produits d'entretien et cosmétiques kkburks. Être méfiants, même en bio. Pratiquer la réutilisation, la location ou le prêt de matériel, le recyclage et trier ses déchets.

 

 

=>C'est un long chemin, nous ne sommes qu'au début. Nous faisons attention mais parfois les anciennes habitudes reprennent le dessus et on se rend compte trop tard d'une composition, on oublie de regarder du côté du troc ou de l'occasion avant d'acheter, ou l'on craque pour un objet-antidépresseur dont les effets sont bien evanescents.

Je rechigne à jeter les produits ménagers ou cosmétiques "kkbeurk" selon l'expression consacrée. Je les finis avant de les remplacer. Il y en a certains que je ne remplaçe pas. Une bouteille de savon noir liquide peut laver les sols, mais aussi les sanitaires. Un simple liniment oléo-calcaire peut remplacer crème de jour hydratante, crème de nuit réparatrice, lait corporel, démaquillant, crème émolliente, crème pour les mains, crème pour les pieds ( Cette énumération paraît tellement ridicule à écrire!)

Nous avons assisté à une réunion d'un Sel près de chez nous, mais n'avons pas donné suite. Pas prêts?

Presque pas de produits cuisinés industriels chez nous (mais un faible pour les ravioles et les quenelles, une passion pour les sardines en boîte et le chocolat), du vrac et des produits bruts en majorité (ici, on mixe le sucre pour obtenir du sucre glace impec' et même pas rafiné: J'ai même découvert qu'un moulin à café pouvait faire l'affaire pour les réfractaires au bruit!), de la bière de petits brasseurs, du vin "bio", une volonté de faire nous même née d'une nécessité économique, qui s'est mûe en goût. Le moulin à persil mécanique est parfait pour moudre pistaches ou amandes, le fouet "spirale" est incomparable pour réussir de beaux oeufs en neige, le moulin à légumes est très efficace pour les coulis, les purées, et ce n'est pas plus long quand on a attrappé le coup de main.

J'ai un article en préparation depuis des semaines sur le recyclage... J'ai plein de boîtes pour stocker ce qui peut être détourné des poubelles ordinaires, aussi vertes soient-elles.

Nous essayons de voir la plupart des documentaires sur les sujets environnementaux diffusés au cinéma, d'en parler autour de nous, d'en penser quelque chose.

Je recense les solderies, friperies, boutiques de dégriffe en ce qui concerne l'habillement -mais je craque quand même régulièrement.

Je fais des listes de ce qui me fait envie (en ce moment, par exemple, des moules à brioche individuels en céramique, des boîtes de conservation en verre, des plats et casseroles sans revêtement teflon pour remplacer les miens, un moulin à café, une linogravure de Misa Saburi, une illustration originale de Charlotte Gastaud, le dernier bouquin d'Anne Rice, un collier en fer forgé en une seule pièce, une machine à coudre...). Je les oublie dans un coin. Quand je les reprends, je me rends compte que l'envie s'est bien souvent évaporée, alors je raye.

Je fais des listes de cadeaux à offrir à untel ou un autre. Cela m'évite un achat "bien obligé" mais mal inspiré. Je demande pour moi-même principalement des cadeaux dématérialisés: abonnements ciné, bibliothèque, sport, poterie...

Nous récupérons une multitude de pots en verre pour les conserves et confitures.

 

Commentaires

Coucou ! j'adore tes coms du moment qui me font bien réfléchir également ! je me suis penchée sur le probléme de la banque.... domage que ta banque ne soit pas dispo en France, j'aimerai bien trouver un lien pour pouvoir faire un bon choix bien éclairé sur la chose ! pareil pour l'épargne et l'électricité ! j'y travaille ! tu m'interpelles, c'est sûr !
j'ai dévoré : les affranchis jardiniers !!! il circule déjà autours de moi ! je ne peux que te remercier d'une telle découverte ! qu'elle réflexion elle engendre, même si elle s'accompagne de frustrations évidentes ! mais d'une certaine façon, on peut tous être des affranchis jardiniers à notre niveau, non ? :))
passe une excellente journée !

Écrit par : Lululibellule | 17/07/2009

Les commentaires sont fermés.