Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/07/2009

Dix voies à suivre #9 et 10

9:Ralentir, s'arrêter, se poser, se retrouver. Retrouver du sens dans nos actes de tous les jours. Nous ne sommes pas seulement des machines à travailler plus pour gagner plus, produire plus, consommer plus, polluer plus et rembourser plus la dette contractée par les états pour sauver le système à l'origine de ce gâchis. Réfléchir à nos besoins réels, à ce qui nous rend heureux et au moyen de le devenir vraiment.

 

 

=> Je me sens fondamentalement contemplative, depuis aussi loin que je me souvienne. Je sais me donner du temps. A moi de l'utiliser à réfléchir...

 

 

10: Ne pas chercher à être parfait ni à tout faire d'un coup (échec assuré). Ce n'est pas un concours, juste une course contre la montre déjà bien commencée. Certains sont très loin devant, d'autre très loin derrière mais ces derniers peuvent profiter de  l'expérience des premiers et les rejoindre très vite. On y arrivera ensemble ou on y arrivera pas. Simplement.

 

 

=> Je sais que j'ai des limites. Je sais que mes limites actuelles ont bien bougé depuis cinq ans. Je suis étonnée de la vitesse à laquelle on peut évoluer. Je reconnais mes leviers: La maison écologique, le Grand ménage de Raffa, Côté Jardins. Je sais que le terreau était là bien avant ma naissance, ce que je suis actuellement est le fruit d'un héritage familial. Je vois ceux qui sont loin devant, et j'ai envie d'aller à mon rythme. A petits pas, et librement, comme le disait une amie blogueuse. Je sais que mes petits pas sont des pas de géant pour d'autres, et ressemblent à du sur place pour d'autres encore.

Et vous?

Où en êtes-vous?

Commentaires

Ne pas être parfaite, assurément un beau challenge ! On essaie d'assurer dans son couple, au travail, avec ses enfants, avec sa famille, avec ses amis, et au final, on termine épuisée d'essayer de trop bien faire...et on ne réussit plus rien. Je travaille depuis environ 3 ans à...lâcher du mou de temps en temps, à ne pas m'imposer plus que je ne puis assurer. A ne pas me laisser emporter par l'image de moi que la société cherche à m'imposer. Et si je n'y arrive pas forcément chaque jour et chaque instant, j'essaie toujours de ne pas m'oublier totalement !! et finalement, ça marche plutôt mieux, avec mon amoureux, mes enfants, mon travail, ma famille, mes amis...!!

Écrit par : LAETI | 27/07/2009

C 'est difficile comme démarche mais si on commence tôt à y penser , on gagne des années .
Car avec le temps qui passe,naturellement on se sent mieux ,plus sûre de soi et plus indulgente aussi .Mais mieux vaut jouir de tout cela le plus tôt possible !

Écrit par : Suzannepeint | 15/08/2009

donner du mou.... heu oui ! j'arrive hier soir et j'ai des tonnes de tomates à mettre en conserve illico ! mais ça c'est que du bonheur !
donner du mou c'est avoir mis de coté le courrier à traiter pour le travail et ne l'ouvrir que lundi ! et toc ! pas mal non ?
:)

Écrit par : Lululibellule | 29/08/2009

Bah je pense que pour chaque façon de faire on a nos raisons, et que les choses ne sont jamais simples. Je sais que l'essentiel reste l'honnêteté avec moi-même. On touche à l'intime, là, attention :)

Écrit par : rose chiffon | 31/08/2009

Les commentaires sont fermés.