Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/11/2008

... and co'

Transports: passage en revue de nos pratiques, anciennes, ou plus récentes.

-Une petite citadine, deuxième main, costaude et sans électronique fantasque.

-Un logement en plein centre-ville qui nous enquiquine pour ce qui est de trouver une place gratuite, voire, parfois, une place tout court...Si Pater noster a abandonné la sienne -de boîte à savon roulante-, nous n'en sommes pas encore rendus là: je vois mal Galant-homme trimbaler ses caisses à outils, ses matériaux par bus, par train, ou à vélo, du moins pas encore! Quand les révovations écolo se multiplieront au coeur des villes, on avisera!

-Rationnalisation des déplacements: courses de proximité à pied, et on essaie de profiter des déplacements motorisés et incontournables pour cumuler, ça évite de prendre le volan plusieurs fois, il suffit de s'organiser.

-Conduite souple: mon nouveau jeu, en ville, c'est d'anticiper les ralentissements au point de n'avoir pas à toucher à la pédale de frein pour m'arrêter au feu suivant! Pas de démarrages en trombe, pas de course pour arriver premier au rouge, pas de stress et moins d'essence brûlée.

-Pas de pointes au dessus de 120 sur autoroutes, respect des limitations dûes aux pics de pollution, et toujours souplesse de conduite.

-Je prends le train souvent, à la faveur d'une bonne idée de la SNCF qui autorise l'achat d'une carte 12-25 ans jusqu'à la veille des 26. D'où un usage possible jusqu'à la veille des 27. Filou, ça. Même si je n'ai plus que quelques mois devant moi... Toujours ça!

-Usage des transports en commun quotidien, rationnalisé au maximum: je ne suis pas loin de passer maîtresse es "comment rentabiliser un ticket jusqu'à la lie", en groupant les déplacements, en différant ceux qui peuvent l'être, en calculant d'éventuelles escales et en jonglant avec le réseau pour remplir la condition en vigueur dans ma ville, de ne jamais revenir en arrière sur la même ligne...

-Abonnement Vélov', mais là, j'ai vraiment la trouille... Je préfère la marche à pied, dès que c'est possible.

-Et puis, il y a la grande découverte: cet été, nous ne pouvions pas nous payer de vacances, mais un chalet pyrénéen nous a été généreusement prêté par tante Louise. Comment s'y rendre? Nous ne pouvions pas user de notre petite citadine pour diverses raisons, dont certaines, belles-familiales, me déplaisaient quelque peu, mais ne le répétez pas à Galant-homme! On nous proposait le choix entre un véhicule équivalent, plus récent donc moins gourmand et plus confortable, et heureusement sans clim, et un énorme break de luxe, palace sur roues, mais, ai-je appuyé: nous ne sommes que deux, et sans l'encombrant matériel habituel de camping, encore! Galant-homme, en tant que conducteur aimant conduire, menaçait de l'emporter sans condition, mais c'était sans compter mon opiniâtre malaise à l'idée de ce paquebot réfrigéré sur roues. Alors j'ai négocié: j'ai obtenu l'accord du pilote pour nous inscrire sur plusieurs sites de co-voiturage, et nous avons fait le plein de passagers, à l'aller, et au retour. Mémorable voyage, qui nous a octoyé un couple d'amis tout neuf, de belles discussions, un voyage raccourci par l'effervescence des découvertes mutuelles, que du bon!

Nous co-voiturions sans y penser, sur de petites distances, depuis un certain temps, mais maintenant, nous le proposons en toute conscience.

Et vous, comment vous y prenez-vous, avez-vous d'autres pratiques à partager, des bonnes idées?

 

Commentaires

mais je ne connaissais pas ces sites de co-voiturages! quelle idée, c'est génial! perso, je fais tout à pied -- même s'il faut traverser la ville, mais c'est facile pour moi puisque j'habite à 100m du travail, 200m de l'école des petits, 500m du meilleur marché du monde, 800km de la préfecture, 900m de la mairie, enfin, vous comprenez ... je n'ai pas de mérite, mais la volonté est là!

Écrit par : allison | 14/11/2008

comme allison, c'est facile ici : petite ville + proximité + toujours soleil (et oui, les trajets à pied sous la pluie, faut avoir envie !) + voiture neuve (et bé oui, elle consomme et pollue tellement moins que mon vieux tacot, en plus elle démarre, elle !). Je crois que c'est juste du bon sens de ne pas prendre sa voiture pour les plus petits trajets, et l'augmentation du prix du pétrole en début d'année a au moins eu le mérite de faire prendre qq bonnes habitudes aux ramollos de la marche à pied !

Écrit par : rouilla | 16/11/2008

Pareil :village au soleil disposant de tout =marche à pied ou vélo ....voiture une fois /semaine pour ravitaillement à la sortie du village .

Écrit par : Suzannepeint | 17/11/2008

Mademoiselle, on laisse les Myosotis en friche...
Depuis le 14 il a du s'en passer des choses, des découvertes, des aventures, non ?
Vous déambuliez dans mon jardin, c'est vrai, et j'en suis ravie.
à trés bientot.

Écrit par : charlotte gastaut | 19/11/2008

Pour moi, c'est vélo et ... vélo (avec un peu de métro quand c'est trop loin...) La marche a pied, c'est pas mon fort.
Par contre, pour les vacances, on fait des échanges de maisons: on a une maison avec jardin à 800m d'un métro, et à 3 stations de Paris... On cherche toujours des maisons en pleine campagne où il n'y a rien à faire qu'a buller, pendant que leurs propriétaires arpentent les musées à paris...
Si ça vous dit...

Écrit par : Helene | 19/11/2008

Les commentaires sont fermés.