Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/07/2008

pile poil

Sur l'exemple de Mon geste, en moins assidu, et en écho à un échange avec Yellowmicmac qui tombe à pic, je prends dès aujourd'hui le temps de décrire ici, peu à peu, mes gestes d'humaine en devenir...

Cette envie était présente lorsque j'ai créé cet espace bien à moi (coups de coeur ET engagements, quand même), je l'ai un peu mise de côté, j'y reviens, même si le ton sera un peu différent, plus terre à terre... Après tout, mon signe astral et mon ascendant sont "de terre" tous les deux! Et puis, il faut que je vous prévienne: Galant-homme, sur ce point, contribuera peut-être de temps en temps... à moins qu'il n'ose ouvrir ses propres pages dans un petit coin de toile!

 

N'hésitez pas à réagir, à questionner, à proposer vos idées, à dire si ça vous plaît, vous parle, vous réussit, ou pas, pourquoi...

 

On y va?

 

Puisqu'il faut bien commencer quelque part...

 

Hier, en attendant mon bus, mon regard est tombé sur une vieille pile toute cabossée, projetée d'un bout à l'autre du trottoir par les pieds pressés des passants. Comme toujours quand je fais une telle rencontre, avant qu'elle ne roule jusque dans le caniveau, sous l'oeil interrogatif d'un autre passager en attente de bus, je l'ai recueillie et emportée pour la déposer, plus tard, là où je suis certaine qu'elle sera traitée comme il revient à son rang, suffisament loin des nappes phréatiques...

Ensuite j'ai refusé le journal gratuit qui m'était offert: je sais qu'il y en a toujours d'abandonnés dans le bus, si vraiment je me sens en mal de lecture...Une façon de penser aux arbres, minuscule mais symbolique...

Je n'ose pas encore aborder les inconnus en pleine rue, proposer avec aménité au conducteur d'une voiture qui attend son passager depuis trois minutes de couper son moteur, peut-être parce que je ne suis pas assez tranquille, assez bienveillante  (c'est-à-dire sans colère) encore...

On commence là où on peut! Et vous, où en êtes vous?

Commentaires

Moi je suis une assidue des corbeilles à papier du travail :
les froissées font des brouillons-de-notes-importantes,
et les pas froissées retournent illico à l'imprimante...
et je grogne de voir encore mes collègues s'étonner de trouver une page imprimée des 2 côtés (??!?!)
et je lance fièrement "J'économise des arbres !" face à un regard condescendant qui n'a rien compris à mon éco-logique.

Écrit par : rouilla | 01/07/2008

ce sont tous ces petits gestes qui comptent... Une fois j'ai interpellé une personne qui avait jeté son ticket de bus en sortant de celui-ci. Je lui ai dit : vous avez perdu quelque chose. Mais je l'ai fais une seule fois sans y penser, c'est venu naturellement. Je ne sais pas si j'oserai le refaire.

Yellowmicmac

Écrit par : yellowmicmac | 02/07/2008

J' adhère ! je trie , je recycle , je composte , j' écris dans tous les sens de la feuille , je vais à vélo quand je peux , je récupère l' eau de pluie , l' eau de lavage de salade ......etc
Je fais modestement ce que je peux !

Écrit par : Suzannepeint | 03/07/2008

La meilleure chez moi et c'est même pas moi qui l'ai trouvé : quand on prend une douche on laisse toujours couler l'eau un petit moment avant qu'elle soit chaude. Alors on laisse l'arrosoir dans la salle de bain, on fait couler l'eau froide dedans et ensuite l'eau sert à plein de trucs : arroser les plantes (surtout l'été), tirer la chasse d'eau (surtout l'hiver) et aussi pour l'éponge dans la cuisine (avec l'eau préalablement reversée dans une bouteille). Et là on voit tout de suite que deux douches=un arrosoir= une chasse d'eau. C'est beaucoup plus que ce que je pensais!!

Écrit par : Loula | 03/07/2008

Loula: J'ai la même pratique, une bassine sous le lavabo, qui sert ensuite à alimenter l'arrosoir, et ces temps-ci c'est extrêmement économe vu les besoins de mes plantes, assoiffées par les températures!
Je me dis aussi que je vais chercher à acquérir une bassine de petit format pour les lavages des mains, à laisser dans le large évier de la cuisine pour éviter de laisser l'eau couler, et à alimenter avec le surplus des douches, bien sûr!

Suzanne: j'ai tenté le pré-compost dans une petite poubelle à seau, avec contenu à ramener une fois par semaine au jardin (à trois km), mais vu les invasions de mouches, j'ai été contrainte de renoncer, au grand soulagement de Galant-homme. J'ai lorgné du côté des lombri-composteurs mais l'encombrement n'est pas compatible avec mes 35m carrés. J'ai envisagé d'en demander un pour la cour de l'immeuble, mais elle est louée au brocanteur qui ne veut pas la lâcher... Vivement mon lieu à moi!

Rouilla: je fais mes listes (de courses, de trucs à faire, de démarches, d'idées...) sur le dos des enveloppes en papier, après les avoir soigneusement ouvertes au coupe-papier... J'imprime aussi des deux côtés sauf les mémoires à rendre à la fac, mais ça me coûte! J'ai trouvé une fois une bloggueuse qui faisait des enveloppes neuves à partir d'usagées, en les retournant... sur "le fil vert", peut-être, il faudrait que je retrouve...

Yellowmicmac: j'aimerais bien y arriver rien qu'une fois, ce serait déjà un premier pas!


Je crois que je vais poursuivre cette rubrique, vu vos contributions, je crois que nous avons à apprendre les un(e)s des autres, et que ça ne peut que nous encourager!

Écrit par : Akä | 04/07/2008

Ben... sur le sujet que tu soulèves, j'en suis à peu près au même point que toi ! Je rêverais qu'on soit beaucoup plus !

Écrit par : Lady Isa | 06/07/2008

J'utilise aussi les dos d'enveloppe et ma tentative de compost a tourné court faute de place, comme toi!!
Sinon, je pensais à autre chose : je fais toujours mes paquets cadeaux avec des journaux et des pages colorées de magazines, ça prend plus de temps, mais l'avantage c'est que c'est joli!
Et bien sûr, j'évite au maximum les sacs en plastique quand je fais les courses...

Écrit par : Loula | 07/07/2008

C'est bien suite à tous ces commentaires que je me posais la question de comment faire mieux -- je n'osais pas laisser mon petit mot, c'est tout. Mais bon, c'est vrai que les idées des autres peuvent aider! Donc, par exemple, j'ai une machine à secher (que j'utilise aussi peu que possible, mais je n'ai vraiment pas de place pour faire secher les draps, et les enfants sont en train d'acquérir -- péniblement-- la proprêté de nuit, donc lavage de draps souvent et obligatoire), ainsi je prends l'eau collectée pour arrôser les plantes. Evidémment dans mon travail j'utilise surtout de récup, ne jetant que ce qui ne vraiment plus du tout être utilisé. Mais j'aimerais par exemple, utiliser moins les lumières, surtout celles qui pompent bcp d'électricité, mais une boutique sombre n'attire pas bcp ...

Écrit par : allison | 13/07/2008

Les commentaires sont fermés.