Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/06/2008

mouchoirs-de-poche suspendus

Deux balconnières pour mes deux pauvres fenêtres, glacées par le noroît, grillées par le couchant...

Deux sedums seuls survivants...

Jusqu'à ce que ma Porteuse d'eau m'offre ces frêles exemplaires, aux noms croquants et doux, à rouler sur la langue...

 

PICT2380.JPG

Festuca glauca, Festuca scoparia, Hypericum olympicum à fleurs jaunes, Artemisia lanata, Aethionema, Erodium petraleum
(dans le sens communément admis de la course du temps sur les horloges, en commençant à minuit pile évidemment)
 
Ajout d'une balconnière en urgence, transbahutage par Galant-homme de terre de taupinières prélevée chez ma Grand-mère-dragonne, écrèmage à la main des graviers qui rejoignent aussitôt le fond du pot, "pour mieux drainer" insiste Porteuse d'eau, brassage méticuleux avec du terreau bio et du sable mélangés à parts égales, dans les limites de la minuscule table de la cuisine autant que faire se peut...
Rempotage le coeur battant, les conseils avisés le seront-ils suffisamment, je déteste voir dépérir ce que je plante, ce que je soigne...
 
un mois et demi plus tard d'orages en pagailles,
mais à peine quelques jours de chaleur soutenue la terre détrempée déjà se craquèle
l'aethionema n'y aura pas résisté
PICT2388.JPG
 
 
 
Pour le reste, ça prend ses aises, ça fleurit a l'envi:
 
 
la douceur étale de l'artémise me fait bondir le coeur

 
la piquante vigueur des fétuques me réjouit
PICT2397.JPG
 
la grâce robuste des fleurs d'erodium me tient mille promesses

 
la floribondité de l'hypericum me renverse
PICT2399.JPG
 
 Ou du bonheur trouvé-créé de deux fenêtres arides enfin vivantes et peuplées...
 
 
 

Commentaires

merci a toi pour ce moment de fraicheur
et bon we
A +

Écrit par : Ibid Norio | 20/06/2008

bon, va falloir que je m'achète un dico français-anglais pour lire ton blog. mais ne change rien, j'aime!

Écrit par : allison | 22/06/2008

Quand je dis que tu es une poétesse... Ces jardinières ne pouvaient rêver d'une plus jolie présentation !

Écrit par : Lady Isa | 23/06/2008

et oui ! c'est plein de fraicheur, d'air, de légèreté !

Écrit par : galet&galette | 23/06/2008

euh... c'est pas d'l'anglais....
hihihi...

Écrit par : Ibid Norio | 23/06/2008

Si' l'on m'avait dit combien deux pauvres jardinières en plastique éveilleraient la bienveillance de mes lecteurs, et même de nouveaux (bienvenue à vous!) l'aurais-je cru?
J'en rougis (et si je vous dis que les pivoines figurent parmi mes fleurs préférées?)

Écrit par : Akä | 23/06/2008

Pendant ce temps je me désole... Mes balcons du roussillon, fleuris comme en plein été aux mois de février à mai, souffrent déjà des premières (grosses) chaleurs, comme la damoiselle qui les soigne d'ailleurs, pff !

Écrit par : rouilla | 25/06/2008

Les commentaires sont fermés.