Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/05/2008

Comment je les mets tous à mes pieds

Grâce à ceci:

2062747330.JPG

 

 ça fait son petit effet à chaque fois.

ça se réclame comme une tradition ancrée dès que c'est introduit.

ça fait mettre les inconnus à genoux pour vous remercier.

(Enfin, au moins un, une fois.)

ça doit avoir été créé par Dieu uniquement pour accompagner le café.

(pourtant , je ne crois pas en Dieu, c'est dire)

(je n'aime pas le café non plus, d'habitude, c'est re-dire)

ça fait succomber même ceux qui n'aiment pas l'anis (enfin, au moins certains de ceux qui n'aiment pas le pastis!)

(je n'aime pas le pastis)

ça va jusqu'à convertir Galant-homme à la pâtisserie, lui qui déteste mettre la main à la pâte dès lors qu'elle est sucrée.

ça se transmet dans les carnets de recettes comme une chaîne mais en mieux.

(moi? je n'aime pas les chaînes?

ça donne un petit air oriental très sexy à votre tailleur gris quand vous dites "c'est moi qui l'ai fait".

(désolée, je n'ai pas de tailleur gris)

 ça vous fait râler parce que vous ne savez pas quoi faire avec huit jaunes d'oeufs gros calibre.

ça vous permet de découvrir plein d'autres recettes pour utiliser ces jaunes.

ça vous fait maudire l'épicerie de quartier qui ne vend que des pistaches salées...

 ça fait que tout le monde vous demande pourquoi vous ne vous resservez pas.

ça, c'est parce que vous seul avez conscience de sa perversité cachée

(voir à: poids en sucre, poids en beurre)

ça, c'est LE financier Fenouil-pistache que je tiens de mon amie Chrichri, qui la tient de son amie qui elle même etc. etc.

la recette, la voici la voilà:

(Si quelqu'un connaît la source originelle, qu'il n'hésite pas, je serai ravie de rendre à César et de me prosterner!)

 

FINANCIER AU FENOUIL ET A LA PISTACHE

170 g de poudre d'amandes
350 g de sucre glace (je mixe du sucre de canne non rafiné, c'est parfait)
170 g de farine (complète c'est meilleur pour la santé)
8 blancs d'oeufs
225 g de beurre (salé, ça ne gâche rien)
50 g de pistaches hâchées (pas trop fin, ça craque sous la dent)
10 g de graines de fenouil

Faire fondre et dorer le beurre, laisser tiédir.
Mélanger la poudre d'amande, le sucre glace, la farine et les pistaches.
Incorporer les blancs d'oeufs battus (mais pas montés en neige) et le beurre, bien mélanger.
Beurrer un moule, verser la préparation en couche fine (environ 1-1,5 cm d'épaisseur).
Saupoudrer de graines de fenouil, enfourner thermostat 6-7 (ou 200°c) pendant 15 à 25 minutes selon les fours, jusqu'à ce que l'aspect soit légèrement doré.
Possibilité de laisser quelques minutes four éteint pour supprimer l'effet "collant".

Maintenant, y a plus qu'à se laisser aduler! 

 .

 . 

 .

Bon, d'accord, je vous mettrai des recettes pour HUIT jaunes d'oeufs.

Plus tard.

(rire sardonique)

Commentaires

Miam! miam ! j' aime tout : l' anis et le fenouil !
Dis donc ! va chercher un peu sur mon blog ,le thème du tableau/concours !
j' attends ta suggestion .

Écrit par : Suzannepeint | 29/05/2008

Merci infiniment pour cette recette magique.
Je sais que ce commentaire est improbable.
Ok je suis dehors.

Écrit par : gaisensei | 31/05/2008

bienvenue Gai sensei, tu peux rester un peu par icic s'il fait trop frais dehors!
Je ne vois pas en quoi ton commentaire est improbable - les commentaires me font toujours très plaisir - mais je te crois sur parole...

Écrit par : Akä | 02/06/2008

Justement, ma soeur m'a rapporté des pistaches non salées et je cherchais une recette valable pour les utiliser. Merci de cette trouvaille dont tu parles avec tant de conviction gourmande que j'arrête là ma recherche.

Écrit par : Ciorane la pauvresse | 08/12/2008

Les commentaires sont fermés.