Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/02/2008

Quand on y pense...

Nous n'avons encore pas eu cette vision du monde cette année...
1329322904.JPG
mais on a fait une belle balade dans notre ville et ça a donné ça:
96149907.JPG
 
2138796787.JPG
 
1900272943.JPG
 
832249429.JPG
Sur nos berges reconquises l'air se tiédit et les rumeurs des moteurs cèdent face à celles des eaux, les foules s'humanisent, les cols-verts s'inquiètent de leur descendance, sous l'oeil acéré des objectifs, mais la pudeur sauve l'honneur!
 
 
 
Un thé à la violette avec une archiscénographe de nos amies, sous l'oeil goguenard de l'hôte de Chacun sa tasse (je suis fleur bleue, et en plus il faudrait assumer?!), une table couverte de plans, des délices bien immatériels...
 
 
On tire jusqu'au Parc, un peu de courage, le trolley-bus fera bien son office pour le retour, mais il fait si beau encore, profitons-en, et foin du pic de pollution qui ralentit le périph', juste se gaver les mirettes comme si c'était mon premier printemps...
 
Galant-homme fixe la beauté, il sait mieux voir le monde végétal au travers d'un truc encodeur de pixels qu'à l'oeil nu, mais je savoure le plaisir partagé par dessus ces différents points de vue, et puis, chacun se doit d'attendre que l'autre soit prêt à apprendre à changer sa focale, ça vaut pour moi autant que pour lui!
676153719.JPG
1385863412.JPG
834501818.jpg
 Galant-homme est heureusement si galant qu'il n'ose me soustraire le libre usage de ses prises de vue, afin de ne pas me priver du plaisir d'illustrer mon éminent propos.
Rhôôô, la fatigue se manifeste fort linguistiquement, ne vous en déplaise! 

25/02/2008

c'est toujours l'heure du câlin!

"Un petit cadeau de rien du tout" 
3c20d025a60ad6c70882066c35d0e891.jpg
Il était là, juste à côté, chez ma voisine préférée, et je ne le savais pas!
Exactement dans la même veine qu'ici (normal, c'est le tome I des aventures de Moof!), l'auteur traduit de façon profondément simple, humble et juste la tendresse qui peut unir les êtres...
J'ai le sourire rien que d'y penser.
Et ça, ça fait vraiment du bien! 
 
 
Et vous, qu'est-ce qui vous fait du bien? 

23/02/2008

Par ma barbe

6ef9f43d61935ac365ca19e126b0cf79.jpg
  Nous sommes sur écoute :0)
 

 
 
 
 
 
b5e628072c905c5cf0a8863238c26726.jpg
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Notre vieille voisine, Adrienne, disait toujours "il a les yeux de Michèle Morvan"
 

20/02/2008

pour éclairer ma lanterne

794470d1acebd722d71a561d9af8e8fb.jpg
3bcdb389ac8cdf59571054a6646ec07d.jpg
"De l'or dans les mains" (c'est un peu exagéré mais ça regonfle un p'tit coup l'ego et ça, on ne crache pas dessus!), qu'elle m'a dit, ma grand-mère-dragonne, avant de filer discrètement le mettre en place, et d'attendre que je vienne voir ce qu'elle fabriquait, toute fière d'elle.
Et devinez quoi: je nourris maintenant l'espoir d'avoir accès bientôt aux réserves de dentelles anciennes qu'elle planque depuis des... lustres!

17/02/2008

les yeux couleur de Vénéon...

 
e6e6f2d70dcbe1455e4ff16d91eb93d2.jpg
Mon grand cerf qui pendant un temps aurait bien aimé rester petit faon... Mais à 28 ans aujourd'hui, "on" n'est plus vraiment petit ;) 
 
 
 
 
(Le Vénéon, comme rien ne l'indique, est un gros torrent du massif de l'Oisans, glacial, mais à la couleur vert d'eau incomparable. Je vous laisse imaginer!)

15/02/2008

Voyage intérieur

Lectrice insatiable mais exigeante, contrariée par un manque de temps chronique, j'ai eu la chance de m'alanguir sur ce canapé rouge l'été dernier (non, pour certains qui viennent ici quelques fois et qui ont d'autres références, pas le rouge bordelais, pas celui qui avait un vortex intégré, même si j'aurais bien aimé aussi. hum.) et l'écriture à la fois sobre et ciselée de Michèle Lesbre m'a sauté au coeur.  Que ceux qui ne supportent pas la lenteur contemplative et les insignifiants détours du chemin s'abstiennent. La femme qui occupe tout l'espace de ce récit passe son temps dans un train qui l'emporte vers un amant perdu, à des centaines de kilomètres de chez elle. Les trois jours de ce voyage lui font prendre conscience de l'écart entre cet homme rêvé depuis trop longtemps et la vie qui s'enfuit sans états d'âme...

39d09f8e8af6c8dc2ef8fa23299828a5.jpg

 

13/02/2008

tag et retag

Taguée par ma deuxième pifée ça devient surréaliste, ou néolangagier, ici, non?:

 Mettre le lien de la personne qui vous tague: Suzanne peint
* Mettre les règlements sur votre blog: c'est fait!
* Mentionner six choses/habitudes/tics non importants sur vous-même
* Taguer six personne à la fin de votre billet en mettant leurs liens
* Aller avertir directement sur leurs blogs les personnes taguées

 

- je me ronge les ongles depuis que je suis toute petite, au début pour ressembler à ma maman. Maintenant, dès que je suis stressée. Mais je me soigne, depuis que j'ai été vendeuse en duty free (il fallait être super pomponnée) et j'arrive à les avoir longs pendant de longues périodes. Tant que je me tiens au limage et vernis durcisseur une fois par semaine. J'en suis très fière. Où va se nicher la fierté!!

- je bois un jus de citron dans de l'eau chaude tous les matins, et c'est comme ça qu'à 25 ans j'ai commencé à lutter contre les nausées matinales qui débarquaient rien qu'à l'idée d'avaler quelque chose au lever. Et maintenant, généralement, quand je me réveille, j'ai faim!

-j'adore mes cheveux. Point.  

-je ne supporte pas de sortir de chez moi sans m'être nettoyé les oreilles. Même le fil dentaire est moins fondamental.

-j'étends les chaussettes par paires, et quand je plie le linge, j'approche un tabouret et je plie les paires en premier. Du coup je déteste dépendre du linge que je n'ai pas étendu moi-même.

-je fais des listes le soir avant de me coucher, ça me vide la tête de ce que j'ai peur d'oublier, et je suis sûre de m'endormir plus facilement. 

 

 

Je tague qui veut, vu que celui-ci tourne beaucoup en ce moment, je crois que ça vaut mieux! 

 

 

12/02/2008

Juste une belle journée...

b1d3ad0fecf973f671c3df691aeef951.jpg

10/02/2008

En passant...

7372b5f8547befed7dded3a6b354ebd2.jpg
2da5696c4cf9626a9d6e46f0abdc71d5.jpg
Devinez quoi:  
45c37bbe7273d5acc872190d8110c775.jpg
b623d6e7c5fe51644313a8c841cb50a8.jpg
3ce0cd1f4f2e3c06e06d4d994b1a882a.jpg
   
60a37c1dcdbec4344c3aaa411129a9d8.jpg
C'est l'printemps! 
d92195b3a612eef60a3afc69e59f26f8.jpg
Mouarf! 
 

09/02/2008

Sous les galets, la dune...

Lors de mes flâneries d'araignée, j'ai découvert, je ne sais plus quand, je ne sais plus comment, un petit coin de toile: Galet galette, incroyablement doux, tout en finesse, en silences... Je ne manque jamais d'y faire un tour, voire de le re-visiter de fond en comble, pour le plaisir...

J'y ai rencontré un artiste incroyable, dont certaines oeuvres me bouleversent carrément. Il s'agit de Peter Callesen, qui travaille à partir de papier et d'un peu de colle... Son travail me fascine! Allez voir, c'est pour le moins étonnant! 

3df243bae0e67b4ee660ddde4d332e52.jpg

Je n'imagine même pas la patience, la méticulosité, l'ingéniosité dont il faut être capable.

30256a2fd9a4ee3030be1c46d76d9d2c.jpg

 

05/02/2008

ras la coquille, on n'est pas des pigeons!

Je suis une consommatrice lambda. Plutôt préoccupée par la qualité de ce que je mange, et par sa provenance, et par une certaine éthique de fabrication, mais lambda. C'est pour ça que quand je vois des piles d'oeufs en vrac dans de jolies corbeilles  sur mon marché,  je suis assez naïve pour ne pas me poser de questions: ceux-là ne peuvent être QUE des oeufs de ferme. Et je m'ennorgueuillis de ne m'approvisionner QUE chez mon crémier ou mon volailler, et de ne faire QUE des bonnes pâtisseries aux bons oeufs du marché. Jusqu'à ce que mon ami Florent, jeune éleveur de poulets et autres volailles, en conversion bio depuis ce mois-ci, brise fort à propos toutes mes illusions. Je me fais donc un plaisir de balayer les vôtres... avec un mélange de sadisme et du sentiment de lutter contre une manipulation...  que dis-je, un abus de confiance, un complot, un outrage!!!

 La seule façon de savoir d'où proviennent vos oeufs, c'est de déchiffrer le code généralement à moitié effacé qui est tamponné sur la coquille:

Caractère imprimé sur l'œuf avant les lettres FR
Traduction et mention obligatoire sur la boîte
0
œufs de poules élevées en plein air (agriculture biologique)
1
œufs de poules élevées en plein air
2
œufs de poules élevées au sol
3
œufs de poules élevées en cage


Quand il n'y a pas de boîte, seul le numéro donne l'indication...

Allez voir ici: http://www.pmaf.org/telechargements/depliant_oeufs2007/de...

 

Le principe, c'est seulement de pouvoir acheter en connaissance de cause, pas de nous faire avaler n'importe quoi, tout en se cachant derrière le libre accès à l'information: comment trouver des réponses quand on n'en est pas encore à se poser la question?

Pour l'oeuf de poule élevée en cage:

  • Cages conventionnelles : 4 à 5 poules entassées dans chaque cage; la surface de vie de chaque poule est celle d'une feuille de papier A4 ;
  • cages aménagées : jusqu'à 60 poules par cage. Perchoir, nid artificiel et coin litière.
Vous reprendrez bien une petite meringue?

(source: http://pmaf.org/)

03/02/2008

tag gada gada tsoin tsoin!

J'ai été taguée par Yellowmicmac qui veut savoir quelles musiques ont rythmé, accompagné ma vie...

 

Que je réfléchisse...

 

Ma mère me raconte que vers quatre ans, je chantais à tue-tête une chanson de Jacques Higelin qui causait de liberté... Elle ne se souvient pas du titre, et moi non plus, vous pensez bien! J'ai cherché mais chou blanc pour le moment... 

 

6b93d26a9ce51bada29c2fa75940c84d.jpg
 
 
 
 
Sinon, j'ai été bercée par Brassens, Trenet et Renaud. Je me souviens très nettement que le titre "Me jette pas" ("ou jette toi avec moi") me plongeait dans des abîmes de réflexions sur la faisabilité de la chose, en particulier si la dulcinée voulait jeter son chanteur d'amoureux par la fenêtre d'une voiture lancée sur l'autoroute. De la même façon, je m'interrogeais sur le goût des "Sardines à l'huile de moteur" encensées (hum) par Leforestier. 
 
 
 
Pendant mes premières années, mes parents roulaient dans une vieille grosse Mercedes, que nous appelions la baleine bleue, souvenir intimement lié pour moi à la chanson H2O de Steve waring. J'écoute d'ailleurs encore, parfois, la Chanson des grenouilles, Le matou et deux ou trois autres...
23dc6d34d9a4c749d0ec7db10e01867e.jpg
 
 
 
 
Quand j'allais à l'école primaire, le matin, pour nous réveiller en douceur, ma mère nous passait le Boléro de Ravel, sur un vieux poste rouge qu'elle plaçait le soir sur un tabouret entre la chambre de ma soeur et la mienne. C'est probablement ce qui m'a rendue sensible à la musique (très "cyclique") de René Aubry, que j'ai rencontré bien plus tard, grâce à une amie de ma mère qui m'avait offert l'album.
520f4c2106115b8503ca94de34e29c47.jpg
 
 
 Entre temps, je suis tombée amoureuse de Voulzy, l'année où les ondes diffusaient en boucle la chanson "Carib Islander", j'avais 10 ans, et je ne retenais des paroles que le "oh frimousse" du refrain.
Avec ma soeur on a même baptisé notre petite chatte, née l'année suivante, Frimousse, en hommage à cette chanson. On voulait l'appeler Chaussette mais notre Grand-mère-dragonne a dit que ça n'était pas un nom de chat. J'ai beau trouver ses chansons guimauvesques et les boîtes à rythmes insupportables, je suis à fond. Et même si je suis capable de recul et de mesure, je le trouve Bôôô!! Sauf pour l'album de reprises que je trouve nul à pleurer. Du coup je suis sevrée. Pour le moment!
f824fa867beb7e25e635fa85a4bd3c80.jpg
 
 
 
 
Sinon, à 14 ans, j'ai découvert les Red hot par hasard: en pleine période pingouin (plus c'es grand, plus c'est long, plus c'est foncé, plus c'est informe, mieux c'est) j'avais acheté un grand sweet noir siglé RHCP avec un aigle genre maya dans le dos, et là, le mec le plus en vogue du collège, le nouveau, tout droit arrivé de Djibouti, qui était dans ma classe, me dit "waow, tu connais les RED HOT! t'as beaucoup d'albums? Moi... "heu, oui, heu, non..." La honte si j'avais dû avouer que je ne connaissais même pas! Il m'a, incompréhensiblement, prêté une cassette, que j'ai écoutée en boucle et appris pas coeur les deux seules balades de la compil', Under the bridge et Me and my friends. Maintenant, j'aime bien les réentendre à la radio, ça me rappelle le bon vieux temps!  
770c66e6b23da5337ebd22811a5cf8e2.jpg
 
 
 
Au même moment, très amoureuse d'un autre éphèbe, je redécouvrais Renaud, pour tenter de comprendre le garçon en question, grand fan devant l'éternel... jusqu'à ce que le peu de voix et de causticité qui lui restait s'évapore dans les limbes...  Et Comme l'histoire (d'amûûûr) a finalement duré (jusqu'à aujourd'houiii!), j'ai aussi passé des heures avec Brassens, au point que mon blog en porte la marque, discrète mais en plein milieu! Il faut dire que mes parents avaient préparé le terrain in utero!  
 
 
 
En première, j'ai découvert La Tordue grâce à mon amie Adeline, et j'ai toujours dans la tête la voix de la petite fille qui dit "tire pas. C'est pas des corbeaux, c'est mes souliers. Parfois, je dors dans les arbres..."
f127baa3ed8107165bb4d2b7004635cf.jpg
 
 
 
 
 
Mon amoureux m'a aussi fait connaître Mike Oldfield, il m'avait envoyé une cassette alors que j'étais en vacances avec ma mère en Bretagne, je l'écoutais en boucle face à l'océan, vous voyez le tableau!
fbbe64620c23bb8962b52193e26a9bd7.jpg
 
 
 
 
Ensuite... J'ai eu le coup de foudre pour GianmariaTesta, entendu en passant devant Harmonia Mundi, à Grenoble, puis pour Allison Krauss, en diffusion dans une f**c...


2bc13aa3cb6fd146ec97e077fa96155d.jpg67e9a2346d738c21f055c21a002d8828.jpg
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 
 
Bon, il faut que je finisse... avec ce qui me fait, alternativement, lever quand les petits matins sont durs:
deux musiques de films, eh oui!
4bfe7015413d5edcf157c99ef47f2426.gif742c3821722591324e97c556692d7a88.gif
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Et comme il faut taguer, je tague Claire Jane, Titoubrun, Yellowmicmac, Suzanne peint et qui voudra. Si vous avez envie, bien entendu! 
 
 
Edit du 05/02/08: rhô, j'ai été fort bavarde, sur ce coup-là! 

01/02/2008

nostalgie

Certaines choses ne peuvent se remplacer... Pourtant la conscience de notre chance demeure, et le manque se colore de tendresse... Et l'on comprend après coup comment on est devenu qui on est, combien la transmission est profonde...

054080458672d3c47b19caf121cf4c68.jpg
432f7982c66720f0c1f01089fd3e6506.jpg
1ba4a3a5b9e84b83b412ae745d13109d.jpg
b680bfaff2509cb033f59caf460a0f4e.jpg
.